La magie de voir grand – David Schwartz – Résumé de livre animé

Succès réussite motivation inspiration

La magie de voir grand – David Schwartz – Résumé de livre animé

C’est l’histoire d’un  aigle qui vivait dans une ferme avec les poules, un jour il a vu un aigle majestueux dans le ciel et il s’est dit « j’aimerais bien savoir voler comme lui ». Les poules qui se tenaient à côté de lui ont tout de suite dit, arrête tes conneries, tu es une poule et les poules ne savent pas voler. Le petit aigle a écouté les autres poules et a fini ses jours dans la ferme en croyant qu’il était une poule lui  aussi. Sa croyance est devenue sa réalité.

La magie de voir grand sur Amazon: lien.

Dans cette vidéo, j’aimerais te parler du livre La magie de voir grand par David Schwartz. Le titre original est “The magic of thinking big” ce que j’aurais personnellement traduit par “la magie de penser grand”. Ce n’est pas une vidéo de traduction. Passons.

Tout d’abord, ce livre n’est pas juste un autre livre sur la pensée positive. Même si il traite le sujet de la pensée positive, il y a beaucoup plus que ça, il traite de l’idée de penser grand, rêver grand et comment cette philosophie peut changer ta vie.

J’étudie tout ce que je trouve sur le développement personnel et la psychologie du succès depuis presque 5 ans maintenant, je pensais que j’étais assez ambitieux et que j’avais des objectifs assez grands, mais après avoir lu ce livre j’ai revu mes objectifs à la hausse. J’ai trouvé que ce qui me semblait ambitieux ne l’était pas vraiment. Pour moi un bon livre est livre qui challenge ta façon de penser et voir les choses. Et ce livre rempli très bien ce rôle.

Si tu me suis depuis un petit moment, tu dois savoir que je ne viens pas d’une famille riche, je suis né dans un quartier pauvre au Maroc. J’ai toujours voulu m’en sortir, mais tu sais que ton environnement, ta religion, ton éducation, toutes tes expériences jouent un grand rôle dans ta façon de penser et ce que tu penses être capable de faire ou non. Après tous les séminaires de développement personnel auxquels j’ai pu assister,  je pensais avoir déterminé des objectifs assez ambitieux, mais en lisant ce livre je me suis rendu compte que j’avais encore une vision limitée de mon potentiel et de ce que je pouvais réaliser.

Arrêter de trouver des excuses

Entrons dans le vif du sujet. La première chose à faire pour penser grand est d’arrêter de trouver des excuses. Combien de fois tu as déjà entendu : je ne peux faire ça parce que je suis trop jeune, je suis trop vieux, je trop con, ah ça pas beaucoup de gens voudraient le reconnaître.

Tu n’es jamais trop “quoi que ce soit” pour te lancer dans la réalisation de tes rêves. Bien sûr si tu as 50 ans et tu veux te lancer dans une carrière de footballeur professionnel, ça va être compliqué. Ou si tu fais 1m20 et tu veux devenir basketteur professionnel, là aussi c’est compliqué. Mais tu n’es jamais trop quoi que ce soit pour réussir dans la vie.

Imagine une personne A et une personne B. Les deux personnes ont des enfants. Tu peux entendre les choses suivantes:
Personne A : je ne peux pas monter un business parce que j’ai des enfants.
Personne B : je dois montrer un business parce que j’ai des enfants et j’ai besoin de les nourrir et de leur donner l’exemple.
Même situation, mêmes circonstances mais deux manières de réfléchir complètement différente. Une personne utilise sa condition comme une excuse, l’autre personne l’utilise comme une motivation. Je suis sûr qu’il y a des personnes qui connaissent exactement les même difficultés que toi aujourd’hui, font face aux mêmes challenges et qui ont réussi à s’en sortir.

Ne pas se soucier des choses sans importances

La deuxième étape pour penser grand est ne pas se soucier des choses sans importances. Des choses insignifiantes dans la vie. J’aimerais te poser une question. Est-ce que tu t’énerves quand quelqu’un te coupe la route quand tu es au volant ? Ou est-ce que tu t’énerves quand il n’y plus d’eau dans la machine à café ? Ou encore quand le papier se coince dans l’imprimante ?

Quand tu commences à penser grand, tu ne vas plus te soucier de ces petits tracas du quotidien. Les gens qui réalisent de grandes choses dans leur vie ne passent pas leur temps à râler parce qu’il n’y a plus de lait dans le frigo ou encore moins quand il fait trop froid ou trop chaud. Si tes rêves sont assez ambitieux, tu verras que tu n’auras pas de temps ni d’énergie à consacrer à tout ça.

Se fixer des objectifs

La troisième chose c’est qu’il faut se fixer des objectifs. Tu ne peux pas atteindre une cible que tu ne vois pas. Tu ne peux pas progresser et évoluer si tu ne sais pas ce que tu veux réaliser dans la vie. Peu importe ta situation aujourd’hui. Peu importe ce que tu as réalisé dans la passe. Tu peux toujours faire mieux. Tu peux toujours accomplir plus et devenir plus, mais pour cela il faut définir des objectifs et les garder en vue.

Pose-toi la question: comment te vois-tu dans 10 ans? Ici il ne faut pas être vague. Il faut être le plus spécifique possible. Qu’est-ce que tu veux faire? Ou est-ce que tu veux habiter? Combien tu veux gagner? A quoi ressemblerait ta vie personnelle, familiale, spirituelle? Quelle activité physique tu serais en train de pratiquer?

Une fois clair sur ce que tu veux réaliser. Passe à l’action, de façon massive et consistante. Tu verras, tu auras plus d’énergie et de motivation quand tu as de grands objectifs dans ta vie. Quand tu as des rêves ambitieux, tu n’auras plus de problèmes pour te lever le matin.

Ne sous-estime pas le pouvoir de penser grand. Quand j’ai vu le titre du livre pour la première fois, je me suis dit que l’auteur avait tout dit dans le titre, il faut voir les choses en grand, et voilà. Mais une fois que tu auras lu le livre, quand tu auras lu tous les exemples donnés dans le livre, tu réaliseras le pouvoir de rêver grand et de voir les choses en grand.

Quand je venais d’avoir mon diplôme d’ingénieur, je pensais que j’allais travailler pendant 40 ans, m’acheter une maison, m’endetter sur 30 ans, et payer ma cotisation tranquillement en attendant la retraite à 60 ans. Je pensais que la réussite était pour les fils de, et pour les autres qui sont vraiment intelligents.

Et en fait, ce qu’on pense souvent c’est ce qui se transforme en réalité. Il s’est passé certains événements dans ma vie qui ont challengé cette façon de penser. Les livres notamment que j’ai pu lire sur la psychologie du succès et plus particulièrement celui-là m’ont vraiment permis d’avoir une autre vision de moi-même et de ce qui est possible pour moi.

Ce que j’ai réalisé, c’est que ça te prendra le même temps et la même énergie pour créer une multinationale que pour créer une petite entreprise. La seule différence c’est l’idée initiale, le rêve initial. Ceux qui ont créé des multinationales ne travaillent pas 100 fois plus que ceux qui ont des entreprises 100 fois plus petites.

Quand tu changes ton objectif, tout change. Tu changes ta façon de réfléchir. Tu changes tes fréquentations. Tu changes ta façon de gérer ton temps, ton sommeil, ton alimentation pour t’adapter à tes nouveaux objectifs. Rappelle-toi que les Bill Gates, Warren Buffet et Richard Branson ont 24h dans une journée tout comme toi. La taille de ton succès est directement liée à la taille des problèmes que tu résous.

Pour résumer. Ne cherche pas d’excuses. Ne te préoccupe pas des choses insignifiantes. Et surtout ne sous-estime pas le pouvoir de rêver grand. Parce qu’au final les gens qui réussissent ont le même nombre d’heures par jour que les autres. On a tous à peu près les mêmes facultés physiques et mentales. Ce qui nous différencie c’est ce qui passe dans notre tête.  La vision que l’on a de nous-mêmes. . Ce qu’on pense être capable de faire ou pas. Et ce qu’on pense être possible ou pas.

J’espère que tu as aimé cette vidéo. Si ce n’est pas déjà fait, abonne-toi à la chaîne et dis-moi ce que tu en as pensé dans les commentaires.

La magie de voir grand sur Amazon: lien.

La magie de voir grand – David Schwartz – Résumé de livre animé
Note cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *