La chimie du bonheur : Dopamine, Sérotonine, Endorphine et Ocytocine

La chimie du bonheur : Dopamine, Sérotonine, Endorphine et Ocytocine

La chimie du bonheur

Le bonheur est une notion qui a toujours fait couler beaucoup d’encre et on trouve de tout quand il s’agit de savoir comment devenir heureux. Dans cet article, je ne vais pas aborder le sujet du bonheur d’un point de vue philosophique mais plutôt chimique.

Comme vous le savez, nos réactions, nos sentiments, nos états d’esprits peuvent être expliqués par des réactions chimiques qui se passent dans notre organisme.

Par exemple, les sentiments de peur ou de stress sont responsables de la sécrétion d’adrénaline. Cette hormone est à son tour responsable de l’accélération du rythme cardiaque, une hausse de la pression artérielle, etc. Tout ça dans le but de nous préparer à affronter un danger.

Des chercheurs se sont donc posés la question suivante: quels éléments sont responsables du sentiment de bonheur chez l’être humain?

La réponse à cette question se résume en 4 éléments. Ces 4 éléments sont: la Dopamine, la Sérotonine, l’Endorphine et l’Ocytocine. Beaucoup d’événements peuvent générer ces neurotransmetteurs, le but est de bien identifier leurs éléments déclencheurs afin de provoquer leur sécrétion.

En d’autres mots, voici comment prendre le contrôle sur ces neurotransmetteurs et donc de notre bonheur:

Dopamine

La dopamine nous aide à trouver de la motivation pour prendre des actions afin d’atteindre nos objectifs et réaliser nos rêves. Elle nous procure aussi une sensation de plaisir quand nos objectifs sont atteints.

La procrastination, le doute ou le manque d’enthousiasme sont des comportements directement liés à une baisse du niveau de dopamine. Des études effectuées sur des rats ont montré que les rats avec un faible taux de dopamine optaient pour les options les plus faciles et se contentaient de peu de nourriture. Au contraire, ceux ayant un taux de dopamine élevé se donnaient plus à fond afin de recevoir plus de nourriture.

La technique des petits pas, autrement dit découper un objectif global en plusieurs petits objectifs, nous permet de célébrer plus souvent ces petites réalisations contrairement à une longue période d’effort et une seule grosse célébration à la fin. Ces petites célébrations nous permettent ainsi de générer plus de dopamine et donc rester motivés et heureux continuellement.

Sérotonine

La sérotonine est diffusée quand on se sent important et utile. Les sentiments de solitude et de dépression apparaissent lors de l’absence de sérotonine. C’est l’une des raisons qui poussent certaines personnes à rejoindre des organisations criminelles ou à commettre des crimes afin d’attirer l’attention sur elles.

Des études scientifiques ont montré que plusieurs antidépresseurs ont comme objectif la production de sérotonine.

Se remémorer des choses importantes qu’on a pu réaliser dans le passé, est un bon moyen pour secréter de la sérotonine. En effet, cela permet au cerveau de revivre ces expériences. Le cerveau ne distingue pas très bien la réalité de l’imagination, et la production de sérotonine est similaire dans les deux cas. Si vous avez besoin d’un boost de sérotonine durant une journée de fort stress, prenez quelques instants pour vous rappeler des réalisations ou victoires que vous avez pu expérimenter dans le passé.

Pensez à prendre votre déjeuner ou votre café à l’extérieur pendant au moins 20 min. L’exposition au soleil permet la synthèse de la vitamine D et la production de la sérotonine. En plus de se reposer le cerveau, prendre l’air, vous allez booster votre taux de sérotonine. Tout bénef’!

 bonheur_citation_motivation_1

Ocytocine

L’ocytocine est responsable de la confiance et la création de relations saines. Cette hormone est générée par les hommes comme par les femmes lors de rapports sexuels, par les mamans durant l’accouchement et l’ allaitement. Chez les animaux, c’est l’arrêt de production d’ocytocine qui provoque le rejet de leurs petits.

L’ocytocine est aussi responsable de la fidélité dans le couple. En effet, un taux d’ocytocine élevé permet à un couple de tenir la distance par exemple. Cette hormone est très importante dans la création de relations fortes et le tissage des liens sociaux.

Elle est souvent appelée le «composé des câlins» (cuddle chemical), un simple câlin pourrait augmenter le taux d’ocytocine dans l’organisme. Le docteur Paul Zak explique que le contact physique entre les humains ne permet pas seulement d’augmenter le taux d’ocytocine mais il réduit aussi le stress cardiovasculaire et améliore notre système immunitaire. Faites des calins c’est tout bénef!

Les cadeaux sont un bon moyen pour déclencher la sécrétion de cette hormone. Profitez des petites occasions pour bâtir des fortes relations durables avec vos proches.

Endorphine

L’endorphine est générée afin d’apaiser la douleur et le stress. Elle aide aussi à soulager l’anxiété et la dépression. Dans le monde de la course à pieds, les effets de l’endorphine sont connus par les coureurs sous les noms de « second souffle » ou encore « l’euphorie des coureurs ». Comme ces noms l’indiquent, durant un marathon ou une course de longues distances, l’endorphine joue un rôle similaire à celui de la morphine. Elle diminue la sensation de douleur et donne un coup de boost au coureur.

Le rire est un élément simple pour déclencher la génération d’endorphine. Même si la méthode est artificielle, le fait d’assister à un spectacle humoristique ou de regarder une bonne comédie accélère la sécrétion d’endorphine

Rire est bon pour la santé et pour le moral, alors ne vous en privez pas!

 

J’espère que vous en savez un peu plus sur les hormones du bonheur, dites moi ce que vous en pensez dans les commentaires et n’hésitez pas à partager l’article s’il vous a plus ;).

 

12 Commentaires

  1. louise

    Bonjour
    J’ai beaucoup apprécié votre article.
    Bonne journée

    1. partenaire-motivation (Auteur de l'article)

      Merci Louise pour votre commentaire!
      Bon weekend 😉

  2. Estelle

    Simple clair j’aime :-).

  3. Yves Dupont

    J ai eu un très grand plaisir à vous lire , ainsi que de découvrir ces hormones qui sont toutes en nous
    Avec lesquelles on peut si l ont veut améliorer très nettement notre santé.

    Nous sommes le seuls maîtres à bord et je crois fermement que si nous partageons ces informations qui
    sont des éléments déclenchés et fesait partie intégrante de notre biologie global, nous pourrions commencer à
    penser qu un jour notre monde et peu importe les frontières sera meilleur entre les hommes et les femmes
    de cette planète.

    Je vous dit merci de me faire découvrir ces choses biologique afin que je puisse les mettre en pratique et de
    partager ça exponentiellement avec tous ces personnes qui m entoure

    1. partenaire-motivation (Auteur de l'article)

      Merci Yves pour votre commentaire. Oui, ces connaissances devraient être accessibles par le plus grand nombre de personnes. Merci pour votre partage

  4. Lenhard

    Merci de nous partager ces infos. Pour notre bien-être pas toujours évident à avoir !

  5. Régine

    Je pratique le sensitive Gestalt massage et peux constater les bienfaits du contact et du toucher sur un être vivant. En effet un toucher bienveillant permet de libérer de l’ocytocine ou hormone de l’amour qui a un pouvoir guérisseur sur le corps et l’esprit.

  6. Pingback: PGEGAB (stautpe19) | Pearltrees

  7. Raymond

    En vous lisant, il m’ est facile de penser que ces connaissances font partie des richesses dont la prise de conscience peut nous permettre d’ accéder a un Monde Authentiquement Humain ou fleurissent les caractères les plus constants de l’ Homme parvenu a l’age adulte : le bonheur, l’ intelligence, l’ amour, la bonté et la générosité. Merci

  8. soufiane

    good one

  9. M

    Bonjour, quelles sont vos sources et références?

  10. Pingback: Hormones sécrétées: des endorphines aux endocannabinoïdes | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *